Convention de la Diaspora Gabonaise
13 rue des mariniers
, 75014 Paris
N°TVA :
Menu

ONU: LA DIASPORA GABONAISE, JUSQU’AU BOUT!

11/05/2017

ONU: LA DIASPORA GABONAISE, JUSQU’AU BOUT!

"Dire ce qu’on fait et faire ce que l’on dit ", telle est la démarche de la diaspora gabonaise.




Ce mercredi 10 mai 2017, comme annoncé depuis une dizaine de jours, la société civile et la diaspora gabonaise viennent de rentrer dans l’histoire de notre pays en allant porter à l’ONU les revendications de la société gabonaise face aux violations des droits de l’Homme orchestrées par le régime Bongo-PDG.


Loin de verser dans l’autosatisfaction, c’est l’occasion de féliciter de manière patrioitique tous ces compatriotes qui luttent pour garder la dignité du peuple gabonais debout face à la tyrannie. Des patriotes qui pour la plupart du temps n’ont comme motivation que leur passion et amour pour le Gabon, le Gabon éternel. Une diaspora qui ,malgré quelques écueils, consolide la synergie de toutes les énergies déterminées à libérer le Gabon.


Partis d’un peu partout en Europe, les gabonais et les amis du Gabon se sont donc donnés rendez-vous devant le siège européen de l’ONU à Genève pour une manifestation qui a commencé aux alentours de 11h00 du matin.


Pour rappel, cette manifestation a été organisée pour plaider auprès de l’ONU afin que soit ouverte une commission d’enquête internationale qui devra faire la lumière sur les crimes perpétrés au QG de campagne de Jean PING et toutes les violations des droits de l’Homme qui ont cours au Gabon.
Elle intervient dans un contexte favorable quand on sait que le Secrétaire général de l’ONU entend porter la question gabonaise jusqu’au Conseil de sécurité car la situation explosive du Gabon pourrait destabiliser toute la région d’Afrique centrale.

 

Un mémorandum exposant toutes les violations commises au Gabon a été remis au cabinet du Secrétaire général de l’ONU pour appuyer toutes les allégations. Ce qui représente un coup dur supplémentaire pour le régime dictatorial gabonais qui est déjà isolé par l’Union Européene.
Les prochaines semaines vont être déterminantes pour ce régime honni par la communauté internationale, car il va sans dire que dès sa prise de fonction dimanche 14 mai 2017, le Président Emmanuel Macron s’inscrira dans la dynamique impulsée par l’Union Européene.


Cette perspective est salvatrice pour le peuple gabonais qui n’a que trop subi les dérives autoritaires et criminelles de la famille Bongo Ondimba.


A l’heure où souffle le vent de la démocratie et du progrès social un peu partout dans le monde, le Gabon ne saurait se tenir en arrière-plan. Le peuple gabonais mérite également sa part de prospérité, et la diaspora gabonaise entend méner ce combat jusqu’à l’investiture légitime de celui qu’il a choisi le 27 août 2016, Jean PING.

 

 


Retour à la liste des actualités
Top