Convention de la Diaspora Gabonaise
13 rue des mariniers
, 75014 Paris
N°TVA :
Menu

Libreville en jaune ce week-end: La Coalition pour la Nouvelle République (CNR ) prend Libreville en assaut

15/06/2017

Libreville en jaune ce week-end: La Coalition pour la Nouvelle République (CNR ) prend Libreville en assaut

La Coalition pour la Nouvelle République (CNR ) prend Libreville en assaut

Paris- La Coalition pour la Nouvelle République (CNR ) réuni autour du Président Elu Jean Ping prend Libreville en assaut, plusieurs réunion publiques pour appelées à la passation de charges entre Ali Bongo Ondimba, président sortant et Jean Ping élu du peuple gabonais le 27 août 2017.

Programme chargé ce weekend du 16 au 18 juin 2017 pour la Résistance Gabonaise, la diaspora gabonaise d'une part avec des manisfestations en France ( manifestation devant le siège de l'UNESCO vendredi 16 juin, marches à Lyon, à Nice, à Montpelier, à Paris, conférence- débat de la CDG à Paris...), et d'autre part la Coalition pour la Nouvelle République (CNR ) à Libreville qui quadrillera la ville ce samedi pour un ultime avertissement à Ali Bongo Ondimba afin que ce dernier s'astreigne à transmettre le pouvoir qu'il usurpe depuis 2009 sans éffusion de sang supplémentaire.

Voici le programme des cinq causeries à Libreville:

Samedi 17 juin 2017  dès 15h

 5 causeries politiques tenues en simultanée :
- Appel à la passation des charges
- la Résistance jusqu'au bout

1- Derrière l'ENS  (Alalango)

Intervenants :

  •  Joël NGOUENENI
  •  François ONDO EDOU

2- Cocotiers (Ancienne Gaboprix )

Intervenants :

  • Jean EYEGHE NDONG
  • Fabien MERE

3- Kinguélé (Petit Marché)

Intervenants :

  • Richard MOULOMBA
  • Philibert ANDZEMBE

4- Awendjé (Stade)

Intervenants :

  • Alexandre BARRO CHAMBRIER
  • Francis AUBAME

5- Nzeng-Ayong (Carrefour GP)

Intervenants :

  • Michel MENGA
  • Frédéric MASSAVALA

Ces différentes manifestations marquent un tournant dans la crise politique gabonaise née du coup d'état militaro-électoral du 27 août 2016, à l'heure où l'étau se resserre autour d'Ali Bongo qui a été recemment éconduit du Maroc alors qu'il tentait de se faire adouber par Emmanuel Macron en visite dans ce pays.

Il est à redouter ce samedi que la junte au pouvoir au Gabon empêche ces manifestations de se tenir sereinement mais comme on dit rien n’arrête un peuple déterminé et vaille que vaille nous irons jusqu'au bout!


Retour à la liste des actualités
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site