Convention de la Diaspora Gabonaise
13 rue des mariniers
, 75014 Paris
N°TVA :
Menu

Le devoir de mémoire de la Nation Gabonaise

10/08/2017

Le devoir de mémoire de la Nation Gabonaise

La semaine de Commémoration du 26 août au 02 septembre 2017

 

Le Gabon va vivre dans quelques semaines un triste anniversaire, un anniversaire qui aurait dû être une fête magnifique, celui de l’ascension de Jean Ping au pouvoir le 27 août 2016 au lieu de cela, nous allons commémorer la triste nuit de l’attaque du QG de Jean Ping dans la nuit du 31 août 2016. Cette nuit que personne n’oubliera car elle a vu des centaines de familles tragiquement endeuillées par la folie d’un homme. Ali Bongo Ondimba a massacré le peuple gabonais au QG de Jean Ping et dans les rues du territoire. Mais cela n’a pas ébranlé notre foi en un Gabon autre que celui des Bongo, Machiavel disait  « …qui a l’ensemble de sa population pour ennemi ne sera jamais en sécurité ; plus grande est sa cruauté, plus faible devient son régime. »

 

 

Aujourd’hui encore, de nombreuses familles sont incapables de faire leurs deuils car n’ayant toujours pas retrouvés les corps des victimes. Et la justice gabonaise vassalisée est loin de faire la lumière sur ces tristes évènements.

La semaine du Souvenir

Le Gabon se souvient de ses filles et fils qui sont morts au nom de sa libération, nous appelons donc l’ensemble de la nation gabonaise à un devoir de mémoire. Ce devoir de mémoire doit s’inscrire dans la mémoire collective car sans le passé nous ne pouvons pas nous inscrire dans l’avenir.

Le devoir de mémoire de la nation gabonaise doit servir d'exemple dans ce qui touche les valeurs qui donnent un vrai sens à la vie. Il servira à l'élévation des connaissances, à la morale pour l'homme lui-même en même temps qu'à toute la société.

Au soir du 27 août 2016, un vaste mouvement citoyen de contestation  pour réclamer le respect du choix des urnes, c’est-à-dire la victoire de Jean Ping, s’est organisé et ce mouvement en appelle aussi à la vérité sur les massacres des populations durant cette période post-électorale. C’est ce mouvement transcontinental qui prépare la semaine du Souvenir pour honorer nos martyrs du 26 août au 2 Septembre 2016 au Gabon comme dans l’ensemble de la diaspora gabonaise.

Dans le cadre de cette semaine du Souvenir, de commémorations, de réunions, de cérémonies à caractère du souvenir, de recueillements, de veillées, tout le peuple gabonais doit se sentir concerné pour montrer notre reconnaissance, notre respect également à ceux qui ont survécu à l’attaque du QG de Jean Ping. Honorer ces hommes et ces femmes qui ont défendu le sol, la terre, la famille, leurs liens, la liberté pour le Gabon éternel.

La contruction d'une paix durable

Il est important de comprendre que ce devoir de mémoire c’est pour construire une Paix durable, sans oublier les sacrifices, les drames et aussi la folie des hommes. Parfois aussi leur faiblesse, lâcheté, abandon, cruauté, vengeance, heureusement plus rares que le courage, la volonté, l'abnégation, la loyauté, la générosité, et le respect d'autrui.

Comme lors de ces douze derniers mois, montrons à nos martyrs, à leurs familles, au monde entier que notre avenir s’inspire de notre passé même le plus traumatisant pour nous inscrire dans une résilience véritable.


Retour à la liste des actualités
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site