Convention de la Diaspora Gabonaise
13 rue des mariniers
, 75014 Paris
N°TVA :
Menu

Appel aux Résistants épris de liberté et de patriotisme…

04/12/2017

Appel aux Résistants épris de liberté et de patriotisme…

Le 12 décembre 2017, Emmanuel Macron, Président de la République Française, Jim Yong Kim, Président du Groupe Banque Mondiale et Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU, répondent à l’urgence écologique pour notre planète en réunissant à Paris les leaders internationaux et des citoyens engagés venus du monde entier.

C’est dans ce contexte qu’est annoncé, Ali Bongo, coordonnateur du Comité des chefs d'État et de gouvernement africains sur les changements climatiques, à Paris.

Comment comprendre que la France puisse inviter un homme dont la légitimité est remise en question à la fois par le peuple gabonais, par les rapports de l’Union Africaine, l’Organisation Internationale de la Francophonie, et surtout par l’Union Européenne ?

Le Président Emmanuel Macron aurait-il ravaler ses propos de candidat à l’élection présidentielle où il affirmait le 5 avril 2017 sur les ondes de RFI : « Il me semble que l’élection de Monsieur Ali Bongo est pleine d’incertitudes et d’inconnus, qui justifient un jugement circonstanciel ».

Une chose est sûre le Salut du peuple Gabon ne passera que par lui-même, une démarche que la Diaspora Gabonaise a comprise depuis longtemps.

Affranchis-toi, et ton bourreau tombera…

La venue prochaine d’Ali Bongo à Paris sonne comme un véritable face à face entre la Diaspora Gabonaise et le terroriste Ali Bongo. Chaque membre de la communauté gabonaise de France et d’Europe doit se mobiliser et mobiliser autour de lui pour faire barrage à Ali Bongo et l’humilier en France. La région parisienne où il séjournera est celle qui compte le plus de gabonais en Europe. Nul doute que ces gabonais se mobiliseront par milliers comme aux premières heures des marches de 2016.

Nous devons montrer toute notre détermination à voir le Gabon se libérer. Cette liberté que nous voulons pour que chaque gabonais puisse se bâtir une vie digne.

La Grande Marche du samedi 09 décembre 2017 à Paris,

 

Les mouvements associatifs gabonais, convaincus que seul le peuple est souverain dans un état de droit, et engagés dans la Résistance lancent un appel à toutes les composantes de la communauté gabonaise, à tous les amis du Gabon, pour venir humilier Ali Bongo le fossoyeur, ce samedi 09 décembre à Paris. Cette mobilisation sera la démonstration que la diaspora gabonaise ne lâchera pas tant qu’il s’entêtera dans son illégalité et illégitimité.

Il est important que chacun de nous comprenne que sans une mobilisation massive de notre part, le criminel Ali Bongo aura réussi ses deux passages en force orchestrés en 2009 et en 2016.

Imaginez un seul instant qu’Ali Bongo puisse séjourner en France en toute tranquillité, quelle récupération politico-médiatique pourrait-il en faire ? Son illusion se transformerait en fait réel. Pis encore, pour nous Diaspora Gabonaise, cela signifierait que nous aurions échoué.

La Grande Marche de samedi 09 décembre 2017 est un rendez-vous avec l’histoire, ce sera soit l’avènement de la libération du Gabon, soit la continuité du règne des Bongo au Gabon…

Affiche de la Grande Marche du 9 décembre 2017

Nous disons NON, ÇA DOIT S’ARRETER.

Réussir cette mobilisation ne tient qu’à l’implication de chacun de nous à l’échelle individuelle. NOUS MARCHONS depuis plus d’un an parce qu’Ali Bongo nous a volé notre victoire, NOUS MARCHONS parce que ce régime n’a cure de ce que vaut le choix du peuple dans la conduite de son destin au sein d’une nation, NOUS MARCHONS avec cette flamme de libération parce que Ali Bongo a lâchement assassiné des Gabonais à Port-Gentil en 2009 et à Libreville au QG de Jean Ping le 31 août  2016 pour devenir et se maintenir Président. ON NE TUE PAS DES CITOYENS POUR ÊTRE PRÉSIDENT.

Nous avons tous perdu des parents dans cette lutte, NOUS MARCHONS parce que nos familles vivent de plus en plus dans la misère et l’insécurité causées par le régime d’Ali Bongo.

Alors chers compatriotes, maintenant que celui qui est à l’origine de tous ces maux arrive en France, allons-nous rester chez nous sans rien faire ?

Allons-nous être complices en restant aphones durant son séjour en France ?

Allons-nous continuer à être peureux devant Ali le fossoyeur même en France ?

Pourrions-nous dire que nous honorons nos martyrs sans exprimer notre rejet total à cet hideux, assassin et incompétent dictateur Ali Bongo ?

L’humanité du 21ème siècle et de l’avenir de nos enfants et arrière-petits-enfants doit se débarrasser de ces personnages qui ont écrit et continuent d’écrire les pages sombres et macabres de l’histoire de l’humanité. Ali Bongo en fait partie.

Alors chers Résistants,

Allons-y tous marcher à Paris le 9 décembre 2017,

Allons-y tous crier haut et fort que cet assassin ne mérite pas de fouler le sol du pays des droits de l’Homme, et que c’est un blasphème à la mémoire de ceux qui ont lutté pour ces valeurs ô combien inaliénables.

Que nos martyrs et le Gabon soient bénis par la force et la détermination que nous exprimerons le 9 décembre à Paris. 

Soyons nombreux samedi 09 décembre 2017, Place du Trocadéro à partir de 12h00 !

 


Retour à la liste des actualités
Top